mardi 6 octobre 2009

Premier bilan d’activité positif pour la nouvelle usine à Montluçon de Promat

L'implantation de la nouvelle usine Promat à Montluçon est le résultat d'une volontés tratégique de rassembler des lignes de production complémentaires en assurant la cohérence de leur fabrication. Une stratégie qui commence à démontrer toute sa pertinence.


Promat est un des leaders de la fabrication et la commercialisation de matériaux destinés à la protection passive contre l'incendie, l'isolation thermique et acoustique.

Les produits projetés de Promat, qui relèvent de 3 techniques différentes, trouvent des applications extrêmement diversifiées principalement dans le domaine de la construction, produits et systèmes, validés par des essais conformes aux normes en vigueur.

L'une des trois techniques de résistance au feu mais aussi de protection acoustique que développe Promat, repose sur des revêtements projetés, pâteux et fibreux appliqués sur des matériaux constructifs employés dans le bâtiment sur support, bois, béton, acier, composites, etc.

Le choix de s'implanter à Montluçon est dû à l'éloignement de nos deux unités de production - Dijon et Grenoble - de plus « il était nécessaire d'en moderniser et d'en normaliser les fabrications. Ma mission fût d'augmenter la productivité et la qualité pour accroître les scores, les performances produits » explique Raymond Guillaud-Rollin, directeur d'établissement, responsable du nouveau site de Montluçon.
Depuis quelques mois avec une réorganisation en 3 lignes de production, deux pour les produits fibreux et une pour les produits pâteux, c'est bien là l'évolution escomptée qui s'opère :
« Il fallait rassembler les différents savoir-faire et optimiser les compétences réciproques » poursuit Raymond Guillaud-Rollin. Ce qui est réalisé à ce jour : « La première tranche du projet est en place depuis février 2009, et au cours de cet été, nous calons la dernière en vue d'une production optimale ».


L'implantation de l'usine Promat à Montluçon a déjà permis la création d'une vingtaine d'emplois et devrait doubler les effectifs d'ici 2 à 3 ans.

Une mission menée à bien par Raymond Guillaud-Rollin et dans la sérénité conférée par sa solide expérience personnelle et son expertise de la production très approfondie. La priorité du nouveau Directeur de site est de mettre en place et développer un haut niveau de qualité et de sécurité, tout en tenant compte de l'impact environnemental. « La réorganisation étant mise sur rails, ces sujets sont pour moi, dès aujourd'hui, mis à l'ordre du jour au même titre que le développement qui nous permettra certainement de procéder dans un proche avenir à de nouveaux recrutements».

Quant au choix de Montluçon : « Il nous rapproche de l'origine de nos approvisionnements : la laine de roche à base de laitier que nous transformons et conditionnons pour livraison à des applicateurs spécialisés dans la protection feu, thermique et acoustique. Montluçon est un lieu stratégique pour desservir le territoire national et l'Europe ».

Par ailleurs, le choix de Montluçon a aussi été incitatif grâce à l'accueil et les aides prodiguées par la municipalité et la CCI « ravies de voir arriver des familles transfuges de Dijon et de Grenoble mais aussi par la création d'emplois nouveaux pour des montluçonnais ».

Pour le personnel qui a choisit de suivre Promat dans son projet de développement industriel, la qualité de vie locale est fort appréciable ; il en va de même pour Raymond Guillaud-Rollin, ravi de renouer avec une région qui lui est familière et qu'il affectionne.


Contacts presse :

Carmelina Sanchez
PROMAT
Tél : 01 39 79 61 61
Email : c.sanchez@promat.fr

Catherine Pinoteau
Agence DM&A
Tél : 01 30 70 68 89
Email : catherinepinoteau@agencedma.fr

--
Contact Presse:
PROMAT
Catherine PINOTEAU
01 30 70 68 89
catherinepinoteau@agencedma.fr
www.promat.fr

--

Communiqué envoyé le 06.10.2009 16:29:59 via le site Categorynet.com dans la rubrique Construction

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire